Le forum de tous les spectacles

Pour les intermittents et amis du spectacle
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionCalendrier
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Tchat Blablaland
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Une journée particulière par romaric maucoeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tom
je parle peu mais je pense beaucoup


Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 31
Localisation : paris
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Une journée particulière par romaric maucoeur.   Mer 25 Avr - 10:56

J'adore ! j'ai fais un copier coller. J'ai trouvé ça sur un autre forum. Il est doué n'est-ce pas ?


Comme de nombreux comédiens, il m’arrive de jeter de petites bouteilles à la mer aux directeurs de casting, c’est-à-dire ces fameux dossiers composés d’un CV, de photos et d’une petite lettre sympathique pleurant sur ma difficile condition d’artiste en quête de cachets, et surtout pas d’aspirine : je suis allergique.

Alors que je tournais un court-métrage pour une école audio-visuelle, l’une de ces chefs de file m’a appelé pour faire une figuration dans Astérix aux Jeux Olympiques. « Tu acceptes les figurations ? » Pour sûr que j’accepte ! Pas difficile, le bonhomme ! Surtout pour un tarif qui est presque le double de celui d’une figu habituelle. Et puis c’est toujours marrant de faire des figus en costumes : ça nourrit le book, ça vous transporte en un ailleurs d’un autre temps et ça justifie parfois un physique que d’aucuns qualifieraient d’anachronique, en particulier le mien. Je signale au passage que je décroche des figus depuis que j’ai décidé de me laisser un peu pousser les cheveux… Ma mère et ma sœur ne sont pas d’accord ? Tant pis pour elles !

Rendez-vous est pris pour faire les essayage costumes, quelques jours plus tard, rue de Saint-Petersbourg. Jour dit, heure dite, j’y vais, remplis et signe les papiers habituels et suis livré aux costumiers et coiffeurs-maquilleurs… Je suis prévu pour figurer un supporter grec dans les tribunes pendant que se déroulent des épreuves.

Alors les toges, les sandales, le collier de barbe factice, tout ça, je l’assume grave, on ne peut mieux, je kiffe, j’adore, j’exulte, je me gondole à donf’ comme un centriste après les présidentielles… Mais je suis bien obligé de faire remarquer que, dans mes lointains souvenirs de cours d’histoire grecque suivis à La Sorbonne, jamais, ô grand jamais aucun de mes profs ne m’a signalé que les Héllènes, qu’il soit d’Athènes, de Corinthe, de Sparte, d’Olympie où de je ne sas où, jamais un de ces hommes… Enfin quoi ! Non ! Les strings n’existaient pas à l’époque, enfin !

Je n’aurais pas été ravi de participer à Astérix comme on serait ravi de figurer dans un livre d’images de son enfance, la perspective de porter pour la première fois de ma vie un string m’aurait un peu gâché le plaisir, je dois dire…

Mais le pire m’attend : l’instruction qui m’est donnée… de me raser le torse ! Seconde première de ma vie… Double humiliation. Adieu virilité et crédibilité !

Mais bon… pour Astérix, il faut croire que je suis prêt à toutes les bassesses…

Lundi 23, à 7h30 du matin, rendez-vous porte d’Orléans avec les autres figurants pour prendre un bus direction Arpajon. Arrivée vers neuf heures, un tour sur la table de régie, et direction l’habillage et le maquillage. Les femmes et les hommes aux costumes plus sophistiqués sont torturés en premier. On voit des gens se métamorphoser sous nos yeux et devenir des personnages sortis de l’Antiquité : de nombreuses femmes grecques mais, curieusement, pas de Goths, pas d’Ibères, pas de Bretons… en revanche des Chinois (!), des Assyriens aux airs Aztèques ( ?), des sosies de Pocahontas… et des Romains, quand même, originaires de République Tchèque.

J’ai le temps de lire… environ une heure ! Et je progresse donc beaucoup dans un livre de Roger Grenier : Albert Camus, soleil et ombre. Puis, à mon tour, je passe à l’habillage, je me calle ce satané bout de tissu entre les fesses (et je râle intérieurement sur ce que la journée va être très difficile et très longue…), je me fais coller mes postiches sur les joues, je me fais maquiller le visage, les bras et les jambes (selon le prétexte fallacieux que je ne serais pas bronzé…) et je deviens… Et je deviens qui, au fait ?

Barbefaktis le Grec ! Je m’auto-congratule de cette inventivité onomastique.

Ensuite, vers 11h30-midi, nous allon déjeuner avant d’aller tourner. La salle de tournage présentait, sur le fameux « fond vert » (ou bleu parce qu’il y avait un mur vert et un mur bleu…), une grande tribune surplombée d’une allé de colonnades à intégrer dans le film par insertion numérique.

Cette journée de tournage est en fait du bonus que le producteur, Thomas Langman, et le réalisateur, Frédéric Auburtin, ont pensé utile pour faire des raccords et des intermèdes pendant les scènes de Jeux. Le texte est donc largement improvisé sur le tas, nourri de propositions par les acteurs présents : Franck Dubosc (Assurancetourix) et Francis Lalanne (Francislalannix…), toujours très positif, très enthousiaste, avec une sacrée dose d’humour sur lui-même car les scènes le tournent en dérision à longueur de temps. Par chance, je suis juste derrière le Francis et le Franck : j’aurais donc pas mal de chance d’être vu… si ces scènes sont gardées au montage bien sûr.

Sont présents aussi dans ces scènes un certain Jean-Pierre qui semble avoir été un sportif de haut niveau, un certain Mouloud qui semble être connu (…mais je ne sais vraiment pas de qui !) et Mustapha, le jeune protégé de Laurent Ruquier (qui s’est d’ailleurs pris un râteau par une jolie Roxane : il saura donc que pour séduire ces donzelles-là, mieux vaut peut-être participer à Cyrano et troquer la cape du mousquetaire contre l’armure du légionnaire…). Plus tard d’autres plans sont tournés avec Jean-Pierre Castaldi et trois acteurs de Kaamelott : Alexandre, Lionel et Simon Astier (Arthur, Léodagan et Yvain).

Au final, la journée a effectivement été longue et difficile, et pas seulement à cause du string ( plus jamais, jamais, je ne veux enfiler ces infâmes instruments de souffrance !). D’abord parce que je me suis senti floué : j’ai l’impression que j’ai été le seul Grec à avoir été obligé de me raser le torse. Ensuite parce que rester assis des heures sur des tribunes en bois sans coussin, ça vous met des fourmis dans les fesses, qui n’ont d’ailleurs que le tissu des toges pour les protéger, les pauvresses ! Et puis parce qu’on n’a jamais eu de vraies pauses, dix minutes par cî par là, pour se soulager de la chaleur étouffante qu’il y avait dans le studio.

Nous n’avons pu commencer à nous changer qu’à partir de 22 heures. Pour ma part, j’ai usé une quinzaine de lingettes démaquillantes : on s’est fait un malin plaisir à me barbouiller de fond de teint sur toutes les parties apparentes de mon anatomie, au total QUATRE FOIS (avant déjeuner, après déjeuner, et deux fois pendant le tournage) parce que ma peau « buvait » le fond de teint. Je suis le figurant-à la-peau-qui-boit. Me voyant m’échiner à retirer ce foutu fond de teint, l’une des maquilleuses, vachement pratique, m’a dit comme on le dirait à un débile mental : « Mais va prendre une douche ! Y’a des douches, là-haut ! Et y’a du savon aussi. » Oui… T’as des serviettes ? « Euh… Non. Mais va demander aux costumiers. » Les costumiers n’en avaient pas. « Je retourne aux lingettes, ne t’en déplaise, pauvre cloche ! »

Le bus peut enfin partir à 11heures, arrivée porte d’Orléans vers 11h40 : métro, Saint-Lazare, train, arrivée à Courbevoie et retour chez moi. Je prends enfin une douche. Je ne peux pas me coucher : c’est paradoxal puisque je suis éreinté. Je regarde La Vie et rien d’autre. Je vais quand même me coucher, tard. Je me lève tôt demain : j’ai répétition à 9 heures.

Dure journée pour intégrer un livre d’images…
_________________
http://romaricmaucoeur1976.spaces.live.com

http://www.myspace.com/romaricmaucoeur

http://www.01casting.com/romaric farao farao cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oreste
je parle peu mais je pense beaucoup
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 40
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Une journée particulière par romaric maucoeur.   Mer 25 Avr - 15:00

Merci pour le coper-collé... Argh ! Je suis démasqué ! Eu fait, je m'appelle Romaric !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://romaricmaucoeur1976.spaces.live.com; http://www.myspace.c
tom
je parle peu mais je pense beaucoup


Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 31
Localisation : paris
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Une journée particulière par romaric maucoeur.   Jeu 26 Avr - 10:03

Oreste a écrit:
Merci pour le coper-collé... Argh ! Je suis démasqué ! Eu fait, je m'appelle Romaric !


Very Happy Donc Oreste c'est Romaric ? Ah ces comédiens ! incorrigibles ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PAT
Muet ou presque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 50
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Une journée particulière par romaric maucoeur.   Dim 29 Avr - 22:07

Salut Romaric!
C'est drôle que tu signe Oreste et pas Néron!
BISES
PAT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riyad
je parle peu mais je pense beaucoup


Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Une journée particulière par romaric maucoeur.   Lun 30 Avr - 18:48

Ouah quel journée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine
Je passe ma vie ici
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1408
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Une journée particulière par romaric maucoeur.   Lun 30 Avr - 21:36

Un amateur des belles lettres notre Oreste semble-t-il.... bravo à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandinethiriet.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée particulière par romaric maucoeur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée particulière par romaric maucoeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» heures pour une journée de congé payé
» durée minimale d'une journée de travail
» les 1/2 journées des 23 et 30 décembre, chomées?
» Comment bien préparer sa première journée ?
» Journée mondial pour lutter contre le SIDA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de tous les spectacles :: Entre Vous :: Votre actu-
Sauter vers: